Les articles

Visite du jardin sauvage du Manoir de Merlin

Visite du jardin sauvage du Manoir de Merlin



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

*" Il était une fois… "*. Comment introduire autrement un jardin qui se veut un hommage au temps jadis ? Reprenons donc : *" Il était une fois, un jardin de plantes sauvages habité par des lutins. Au fil des saisons, les lutins travaillaient la terre pour faire fleurir les fleurs, pousser les légumes et les fruits… "*. Le ton est donné ! L'esprit aussi, à savoir celui du grand magicien Merlin, chef d'orchestre des lieux et de la visite. Sous sa férule, petits et grands pourront découvrir les herbes magiques et les remèdes du Moyen Âge. Ils auront également le loisir d'observer toutes les manifestations et la diversité d'une nature préservée grâce à des pratiques respectueuses de son équilibre : maintien d'espaces naturels, abris à destination de la faune locale, traitements naturels, enrichissement naturel du sol… Autant de pratiques qui étaient assurément celles de Merlin et de ses concitoyens et dont le bon sens s'impose à nouveau.

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Dans la prairie fleurie, tout n'est que spontanéité et liberté. Sûr, fées et lutins peuvent s'y ébattre en toute insouciance !

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Passant au pied du manoir, l'ancien chemin médiéval dit " Chemin de la Reine Anne " a donné une idée au propriétaire des lieux, celle de créer des fiches signalétiques inspirées de l'herbier d'Anne de Bretagne. La centaine de fiches déjà réalisées invitent notamment à découvrir la représentation de la plante dans les enluminures du Moyen Âge ainsi que leur usage médicinal.

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Les herboristes étaient les médecins d'hier, et c'est grâce à leur science et à leur capacité à étudier les végétaux qu'ils ont su en tirer de formidables remèdes dont certains ont heureusement été sauvés de l'oubli.

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Le puits de Merlin : l'eau y est-elle si fraîche et pure, que Viviane elle-même se plaît à s'y désaltérer ?

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Le château des insectes donne assurément l'envie de se transformer en abeille ou en libellule ! Les élèves des écoles primaires accueillis sur les lieux sont invités à observer la nature au travers de la découverte de la faune et de la flore : ils remarqueront ainsi que les plantes et les insectes qu'ils observent existaient déjà dans les jardins du Moyen Âge.

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Le jardin des arômes… un nom riche en évocations et une invitation à faire usage de tous ses sens pour profiter pleinement de la visite.

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Le jardin sauvage du Manoir de Merlin se veut le paradis de la biodiversité. Grâce aux gestes écologiques et citoyens prônés pour l'entretien des lieux, une faune variée peut s'y épanouir librement. Ici, la ronde d'un flambé et d'une abeille autour d'un chardon.

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Suivons notre abeille dans sa découverte du jardin. A présent, c'est une sieste parfumée qui l'attend, perchée sur un rosier lui-même protégé par l'ombre d'un grand pin.

Le jardin sauvage du Manoir de Merlin


Le Manoir de Merlin Toutes les salades ne finissent pas dans l'assiette ! Certaines gagnent à ne pas être cueillies, comment cette chicorée - variété de salade sauvage - qui si on la laisse croître produit de merveilleuses fleurs bleues mauve.